Rechercher dans ce blog

dimanche 19 février 2017

Envie de plessis au jadin des violettes

 Bon c'est reparti, cette semaine je taille les saules.
  Je vais essayer de mieux faire que l'an passé.
Ce n'était pas si vilain pour une première,en 2016, ma clôture a bien tenu .

j'ai recherché des renseignements
jardin d'ingrid

 planter par deux
 croiser par quatre
 deux grosses branches ont été mises sur le devant pour l'arrondi
 à la fin vous les rassemblez ensemble
premier cour Ingrid 

un autre site ici  Plessis de noisetier
récolter le noisetier entre novembre et février
  des rejets longs et droits 3 cm de diamètre et d'au moins 1,50 mètres de long. de 3 à 4 ans (plus jeunes, les rameaux sont cassants), sans ramifications, d'environ
Après la récolte des perches, reliez-les en fagots et laissez-les reposer quelques jours.
Les branches de grosse section durent plus longtemps mais sont plus difficiles à tresser. Cependant, vous pouvez les utiliser pour faire les piquets (un diamètre de 6 cm environ suffit).
À savoir : l’utilisation, pour les piquets, d'une essence plus résistante, comme le châtaigner ou le robinier, ou encore de fers à, béton prolongera la durée de vie de votre clôture.

Matériel nécessaire pour réaliser une bordure en plessis

  • Les piquets : leur hauteur se calcule en fonction de la hauteur de la clôture et de la profondeur de plantation. Leur nombre dépend de la longueur de la clôture et de l'espace entre les piquets : plus les perches sont longues, plus les piquets peuvent être espacés ;
  • Les perches pour le tressage. Elles doivent être très nombreuses. Le nombre varie bien sûr en fonction des dimensions de la clôture et de la longueur des perches ;
  • Une hachette pour tailler les piquets ;
  • Un maillet pour planter les piquets et tasser le tressage ;
  • Un cordeau et des piquets pour définir le tracé de la clôture ;
  • Une serfouette ou du plâtre pour matérialiser au sol le tracé de la clôture ;
  • Du fil de fer ;
  • Un mètre pour définir l'emplacement des piquets.

    Réalisation d'une bordure en plessis de noisetier

    1 - Préparer les piquets

    Afin de faciliter l'implantation des piquets, taillez-les en pointe à l'aide de la hachette.

    2 - Tracer le cheminement de la clôture au sol

    À l'aide d'un cordeau et de quelques piquets, définissez le tracé de votre clôture puis matérialisez-la au sol en traçant un sillon à l'aide d'une serfouette, ou bien en utilisant du plâtre si l'herbe n'est pas trop haute.

    3 – Planter les piquets

    À l'aide du mètre, repérez les emplacements des piquets : selon la longueur des perches, la distance entre deux piquets est comprise entre 30 et 60 cm. Pour un aspect homogène gardez la même distance entre chaque piquet.
    À savoir : plus les piquets sont resserrés, plus les perches doivent être souples.
    Taillez l'extrémité des piquets en pointe puis plantez-les bien droit, à 15 ou 20 centimètres de profondeur (tout dépend de la hauteur de la clôture).
  •  

    – Tresser les perches de noisetier

    Le tressage commence au bas et à un des bouts de la clôture. Tressez la première perche entre les piquets de la façon suivante : la perche passe devant le premier piquet, puis derrière le deuxième, devant le troisième, etc.

    bordure du potager 

    Idées de bordure selon Gerbeaud 

      Taille de 2017



    maintenant  "ya plu ka faucon" ...fasse le plessis à suivre ...